Autorisation des IP à émettre des diagnostics et à rédiger des ordonnances

Cette section présente des renseignements sur les analyses et les médicaments que les IP sont autorisées à ordonner ou à prescrire.

Liste des épreuves diagnostiques

Les IP sont autorisées à ordonner les épreuves diagnostiques suivantes :

  • Des radiographies du thorax, des côtes, du bras (y compris l’épaule et le coude), du poignet, de la main, de la jambe (y compris la hanche et le genou), de la cheville et du pied, ainsi que des mammographies – avec plans spécifiques (conique, p. ex.)
  • Ultrasonoscopie de l’abdomen, du bassin et des seins – plans spécifiques (d’un organe particulier, p. ex.), techniques spécifiques (transvaginale, p. ex.) ou autres indications (p. ex., la grossesse) pour ces zones anatomiques
  • Électrocardiogrammes dans des circonstances qui ne sont ni urgentes ni aiguës
  • Spirométrie

Analyses de laboratoire

Le règlement pris en application de la Loi autorisant des laboratoires médicaux et des centres de prélèvement autorise l’IP à prescrire des analyses de laboratoire en fonction des besoins en soins des clients.

Il incombe à l'IP de satisfaire les attentes professionnelles en matière de protection de la population qui sont exposées dans la norme d’exercice, Infirmière praticienne.

Médicaments

La Loi de 1991 sur les infirmières et infirmiers autorise l’IP à prescrire la plupart des médicaments comme il convient pour les besoins des soins des clients. En revanche, l’IP n’est pas autorisée à prescrire des médicaments réglementés. (Un médicament réglementé s’entend d’un médicament qui n’est pas mentionné aux annexes I, II, III, IV ou V de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances.)

Il incombe à l’IP qui prescrit des médicaments de satisfaire les attentes professionnelles en matière de protection de la population qui sont exposées dans la norme d’exercice Infirmière praticienne.

Page mise à jour le 22 novembre, 2012