juin 2017
Pleins feux sur…

L’IP est-elle autorisée à ordonner la contention physique?

L’autorisation de l’IP à ordonner la contention est fonction de son lieu de travail et de la règlementation qui le régit.

À titre d’exemple, la Loi de 2001 sur la réduction au minimum de l’utilisation de la contention sur les malades précise que seuls les médecins ou personnes désignées par le règlement sont autorisés à ordonner la contention. Par conséquent, dans les hôpitaux, seuls les médecins sont autorisés à ordonner l’utilisation de moyens de contention sur les patients, car aucun règlement pris en application de Loi sur la réduction au minimum de l’utilisation de la contention sur les malades ne désigne d’autres professionnels des soins de santé.

En revanche, la Loi de 2007 sur les foyers de soins de longue durée autorise les IP qui travaillent dans un milieu de soins de longue durée à ordonner la contention.

La contention, qu’elle soit appliquée par des moyens physiques, chimiques ou environnementaux, est un moyen servant à maîtriser les mouvements ou le comportement d’une personne ou à immobiliser une partie de son corps. Comme l’expose la norme d’exercice La contention, s’il est nécessaire de recourir à la contention, il convient d’utiliser le moyen le moins restrictif qui réponde aux besoins du client. Les infirmières doivent évaluer et mettre en œuvre d’autres mesures avant d’utiliser quelque moyen de contention que ce soit.

Pour en savoir plus, lisez les normes d’exercice La contention et Infirmière praticienne.

Back to Top