août 2016
Actualités

Une nouvelle norme d’exercice pour IP : que vous réserve-t-elle?

L’Ordre révise la norme d’exercice Infirmière praticienne pour harmoniser son contenu avec les nouvelles compétences nationales attendues pour IP et pour faciliter son application à tout milieu de travail. Plus courte que sa version précédente, elle fournira néanmoins des précisions utiles, comme les attentes en matière d’exercice et les obligations juridiques qui favorisent une prestation de soins efficaces et conformes aux normes de sécurité et de déontologie par les IP à leurs clients.

Début septembre, les IP et d’autres intervenants recevront un courriel sollicitant leurs commentaires sur une ébauche de la norme d’exercice révisée. Une invitation similaire, s’adressant à quiconque souhaite participer, sera également affichée sur www.cno.org.

Où en est le dossier de la prescription de substances réglementées?
Vous vous demanderez certainement pourquoi l’ébauche de la norme d’exercice ne dit rien de neuf sur le champ d’application, comme la prescription de substances réglementées. En fait, les IP ne détiennent pas encore cette autorisation. En 2011, lorsque la liste de médicaments pour IP a été éliminée, le gouvernement de l’Ontario a ajouté au règlement une restriction interdisant aux IP de prescrire des substances réglementées.  

Le mésusage et l’abus de substances réglementées sont devenus un enjeu majeur en matière de santé publique pour les gouvernements. Vu la complexité du dossier, toute modification du règlement qui autoriserait les IP à prescrire des substances réglementées devra reposer sur une directive stratégique du gouvernement de l’Ontario et une collaboration étroite avec celui-ci.

Les modifications du champ d’application d’une profession de la santé quelconque relèvent du gouvernement provincial. Dès que le gouvernement lui aura communiqué son orientation stratégique, l’Ordre proposera au gouvernement un règlement axé sur l’exercice sécuritaire de la profession aux fins d’approbation.

Nos accomplissements à ce jour
En reconnaissance du niveau élevé de risque lié aux substances réglementées, nous avons commencé à travailler sur cette question en 2012 en prévision d’une modification future du règlement. Nous avons mené des recherches poussées et avons sondé les IP afin de connaître la réalité de leur exercice, leurs besoins en apprentissage et les outils dont elles ont besoin pour prescrire des substances réglementées de façon efficace, conforme aux normes de sécurité et de déontologie. Nous avons également participé à un groupe de travail national pour déterminer les stratégies qui favoriseraient l’uniformité des approches réglementaires dans l’ensemble du pays. En mars 2014, le Conseil a appuyé une politique voulant que lorsque la loi autorise les IP à prescrire des substances réglementées, elles soient tenues de suivre une certaine formation avant de pouvoir prescrire ces médicaments.  

Nous n’avons pas établi d’échéancier pour la mise en place de cette autorisation de prescription. Nous entreprendrons des consultations supplémentaires auprès des IP et d’autres intervenants avant d’apporter un changement quelconque.

La nouvelle norme d’exercice pour IP a été conçue de façon à facilement incorporer toute modification future du règlement qui autoriserait les IP à prescrire des substances réglementées.

Consultez www.cno.org/standard pour vous tenir au courant du dossier et des possibilités de formuler une rétroaction sur l’ébauche de la norme d’exercice.

 

Back to Top