février 2016
Actualités

Prescrivez-vous illégalement?

L’Ordre a reçu des rapports du Système ontarien de surveillance des stupéfiants et des substances contrôlées indiquant que certaines IP prescrivent des substances désignées, ce qui est illégal.

Après avoir rencontré des IP, obtenu des renseignements sur les pratiques et mené des enquêtes, l’Ordre s’est aperçu que des IP peuvent être à tort identifiées comme personnes prescrivant des substances désignées et ce, pour plusieurs raisons. 

Posez-vous les questions ci-dessous afin de réfléchir à vos propres pratiques et identifier les changements que vous devez adopter.  

Prescrivez-vous des substances désignées de façon intentionnelle?
Les IA n’ont pas le droit de prescrire des substances désignées. Si vous prescrivez sciemment une substance désignée parce que vous avez le sentiment que c’est dans l’intérêt supérieur du client, vous devez mettre en place d’autres stratégies pour répondre aux besoins du client tout en respectant la législation ontarienne et les normes de l’Ordre. Lorsque les besoins d’un client sortent du cadre général de la pratique d’une IP, orientez-le vers un professionnel de la santé approprié, tel qu’un médecin.

Savez-vous reconnaître une substance désignée?
Il se peut que vous prescriviez un médicament sans savoir qu’il s’agit d’une substance désignée. Il vous incombe de toujours vérifier si un médicament est une substance désignée avant de rédiger cette ordonnance.

Vos pratiques sont-elles sources de confusion quant à votre qualité de personne prescrivant des médicaments?
Il se peut que votre nom figure sur le rapport du Système de surveillance des stupéfiants et des substances contrôlées parce qu’il est difficile de savoir qui prescrit la substance désignée. Par exemple, vous demandez peut-être à un médecin de cosigner des ordonnances que vous avez rédigées, ou bien peut-être que votre lieu de travail utilise un système de dossier de santé électronique qui consigne vos coordonnées sur les ordonnances. Il vous incombe de vous pencher sur votre pratique et sur les systèmes utilisés dans le cadre de votre travail et de collaborer avec votre employeur pour supprimer le risque que vous soyez perçue comme prescrivant illégalement des substances désignées.

Comprenez-vous ce qu’on entend par « prescription »?
Peut-être ignorez-vous que le fait de renouveler une ordonnance pour une substance désignée ou de réduire une dose de façon à arrêter progressivement l’administration d’une substance désignée est considéré comme un acte de prescription.         

Si vous avez besoin d’aide afin de déterminer si un médicament est une substance désignée, visitez  autorisation des IP à émettre des diagnostics et à rédiger des ordonnances.

Pour savoir comment appliquer les normes de l’Ordre lorsque vous vous occupez de clients susceptibles d’avoir besoin de substances désignées, visitez www.cno.org/np-faqs (en anglais).

Back to Top