Sur cette page

Lori Simeone - 08343866

L’Infirmière a reconnu avoir commis une faute professionnelle pour les raisons suivantes : elle a enfreint une norme d’exercice de la profession ou n’a pas respecté les normes d’exercice de la profession lorsqu’elle n’a pas prodigué de soins, a délégué une tâche de soins infirmiers contrairement à la règle, n’a rien consigné au dossier, n’a pas évalué une plaie, n’a pas prodigué les soins corrects de la plaie et n’a pas prodigué les soins indiqués en temps opportun; elle n’a pas entrepris une tenue de dossiers conformément à ses obligations; et elle a affiché une conduite influant sur son aptitude à exercer la profession, laquelle eu égard à toutes les circonstances, serait raisonnablement jugée déshonorante et peu professionnelle par les membres de la profession. 

De concert avec l’Ordre, l’Infirmière a présenté au jury un exposé conjoint recommandant que le jury rende une décision prévoyant une réprimande verbale, une suspension de cinq mois et une imposition de limites et de conditions au certificat d’inscription de l’Infirmière, notamment l’obligation pour l’Infirmière d’assister à deux rencontres avec une experte en soins infirmiers, d’aviser ses employeurs de la décision pendant 18 mois et de soumettre son exercice à quatre vérifications ponctuelles aléatoires.

Le jury a accepté l’exposé conjoint sur la décision et a jugé la peine proposée raisonnable et dans l’intérêt public. 

Page mise à jour le 26 septembre, 2017