Sur cette page

Catégorie spécialisée

La catégorie spécialisée s’adresse aux IA qui possèdent une formation et une expérience plus poussées en soins infirmiers, lesquelles leur permettent d’exercer la profession à titre d’infirmières praticiennes.

Les membres de cette catégorie ont un champ d’application plus large et sont autorisés à poser des diagnostics, à prescrire des médicaments, à pratiquer certaines interventions, ainsi que prescrire et interpréter des tests diagnostiques.

L’Ordre offre trois certificats de spécialité dans la catégorie spécialisée : Soins aux adultes, Pédiatrie et Soins primaires.

Seules les infirmières inscrites à la catégorie spécialisée peuvent se présenter comme infirmières praticiennes.

Critères d’admissibilité

Les candidates à l’inscription à la catégorie spécialisée doivent respecter tous les critères d’admissibilité prescrits pour les infirmières praticiennes avant d’exercer la profession d’IP en Ontario.

Obligations de l’adhésion

Utilisation des titres réservés

L’infirmière inscrite à la catégorie spécialisée doit se présenter en utilisant les titres suivants lorsqu’elle prodigue des services infirmiers : « Infirmière autorisée (catégorie spécialisée), » « IA (cat. spéc.), » « Infirmière praticienne » ou « IP. »

L’IP peut également utiliser l’un des titres suivants suivant son certificat de spécialité :

  • IP-Soins aux adultes
  • IP-Pédiatrie
  • IP-Soins primaires

Programme d’assurance de la qualité

Toutes les infirmières inscrites aux catégories générale et spécialisée doivent participer au Programme d’assurance de la qualité de l’Ordre.

Conformité avec les normes d’exercice des IP

En plus des normes d’exercice que doivent respecter tous les membres de l’Ordre, les IP sont tenues responsables de leur respect de la norme d’exercice Infirmière praticienne.

Exercice récent dans un rôle clinique d’IP

AVIS : Le Conseil a approuvé la rayure de l’expression « en Ontario » de la déclaration d’exercice, car d’après les preuves réunies, cet élément n’était plus nécessaire pour protéger la population. Nous attendons que le gouvernement approuve le changement. Le renouvellement de l’adhésion de cette année tient compte du changement prévu. On vous demandera si vous avez exercé la profession infirmière au cours des trois dernières années. Cependant, vous ne devrez pas indiquer que vous avez exercé la profession « en Ontario ».

Les IP doivent exercer un rôle clinique d’IP pour maintenir leur inscription à la catégorie spécialisée. Cet exercice clinique doit comprendre :

  • une interaction directe avec la population de clients visée par chaque certificat de spécialité détenu par l’IP
  • l’application de connaissances spécialisées en soins infirmiers et d’une capacité décisionnelle en matière d’évaluation de santé, de diagnostic et de thérapeutique pour le traitement de ces clients.

Chaque année, les IP doivent produire une déclaration attestant qu’elles ont exercé la profession au cours des trois dernières années en vertu des critères précités. L’IP qui déclare ne pas avoir exercé la profession en vertu de ces critères ne sera plus admissible à l’inscription à la catégorie spécialisée.

Assurance responsabilité professionnelle

Tous les membres de la catégorie spécialisée doivent détenir une assurance responsabilité professionnelle (ARP) conformément aux règlements administratifs de l’Ordre. Ils doivent présenter une preuve de couverture ARP à la demande de l’Ordre. 

Obligations de divulgation

Toutes les infirmières inscrites à la catégorie spécialisée doivent divulguer à la directrice générale si

  • elles ont été reconnues coupables d’une infraction quelconque dans une administration quelconque
  • elles ont été accusées d’une infraction quelconque dans une administration quelconque
  • elles ont été reconnues coupables de faute professionnelle, d’incompétence ou d’inaptitude, ou d’une faute similaire liée à l’exercice de la profession infirmière ou d’une autre profession dans une administration quelconque
  • sont visées par une enquête ou une procédure en cours pour toute faute professionnelle, incompétence ou inaptitude, ou par une enquête ou une procédure similaire liée à l’exercice de la profession infirmière ou d’une autre profession dans une administration quelconque.

Elles doivent également fournir tout renseignement demandé par la directrice générale en vertu de la Loi de 1991 sur les infirmières et infirmiers, de la Loi de 1991 sur les professions de la santé réglementées, des règlements pris en application de ces lois ou des règlements administratifs de l’Ordre.

Citoyenneté/Résidence permanente/Autorisation d’exercer la profession d’infirmière

L’infirmière inscrite à la catégorie spécialisée doit respecter l’une des conditions suivantes :

  • être citoyenne canadienne
  • être résidente permanente du Canada
  • être titulaire d’un permis l’autorisant à exercer la profession infirmière en Ontario en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés (Canada).

L’infirmière qui ne respecte plus l’une des conditions précitées doit immédiatement cesser d’exercer la profession et en informer par écrit la directrice générale.

Page mise à jour le 01 novembre, 2016