précédent Prochain

Formation d’infirmière

Vous devez montrer que vous avez réussi un programme de formation d’infirmière ayant pour objet de vous préparer à l’exercice infirmier (IA, IAA ou IP) que vous souhaitez poursuivre en Ontario.

La majorité des candidates répondent à cette exigence en raison de leur réussite d’un programme de formation d’infirmière approuvé par le Conseil de l’Ordre ou par un organisme (p. ex., l’Association canadienne des écoles de sciences infirmières) autorisé par le Conseil à approuver des programmes de formation d’infirmière.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la marche à suivre pour satisfaire à l’exigence en matière de formation d’infirmière qui s’applique au rôle infirmier pour lequel vous demandez l’inscription en Ontario, cliquez sur un des liens ci-dessous.


Type de candidate

Exigence en matière de formation minimale

Infirmière autorisée Baccalauréat en sciences infirmières d’une université canadienne approuvée
Infirmière auxiliaire autorisée Réussite d’un programme collégial ontarien approuvé menant à un diplôme pour infirmières auxiliaires
Infirmière praticienne Programme universitaire ontarien approuvé pour IP dans la spécialité visée par votre demande

Si vous n’avez pas réussi un programme approuvé de formation d’infirmière, l’Ordre évaluera votre formation d’infirmière pour déterminer si elle est équivalente à celle d’un programme approuvé.

« Équivalent » s’entend d’une formation qui vous a inculqué les connaissances et les compétences en soins infirmiers et le jugement connexe, qui équivalent, à tout le moins, à ceux d’une diplômée actuelle d’un programme approuvé de formation d’infirmière.

“J’ai un diplôme médical. Ce diplôme répond-il au critère d’études en sciences infirmières?”

Non. Si vous avez suivi une formation de médecin, de sage-femme, de technicienne médicale ou de tout autre professionnel de la santé, vos études ne seront pas prises en considération, même si ces études vous ont permis d’exercer les fonctions d’une infirmière dans votre pays d’origine.

Les candidates qui ne sont pas en mesure de fournir une attestation d’études en sciences infirmières ne seront pas autorisées à poursuivre le processus de demande d’inscription jusqu’à ce qu’elles puissent montrer qu’elles aient réussi un programme de formation d’infirmière qui répond au critère d’études.

Compétences d’infirmière

Éléments de base de l’exercice de la profession, les compétences sont les gestes et comportements qui obligent l’infirmière à puiser dans l’ampleur de ses connaissances, ses compétences et son jugement pour exercer son rôle de façon sécuritaire et s’adapter à l’évolution du milieu de santé.

L’Ordre a préparé trois documents qui exposent les compétences que toutes les candidates, suivant le type de certificat qu’elles demandent, doivent posséder avant d’exercer la profession en Ontario :

Les candidates doivent montrer qu’elles possèdent les connaissances, les compétences et le jugement en matière de soins infirmiers en affichant toutes les compétences exposées dans les documents qui s’appliquent au rôle infirmier (IA, IAA ou IP) au titre duquel elles demandent l’inscription.

Lorsque l’Ordre étudie votre demande, il examine toute votre formation d’infirmière, depuis votre programme original aux cours ou programmes additionnels de formation d’infirmière que vous auriez réussis, en vue de déterminer si ces études ont porté sur les compétences que vous devez posséder pour répondre à l’exigence en matière de formation d’infirmière.
Si une évaluation détermine que vous possédez les connaissances, les compétences et le jugement requis en matière de soins infirmiers, vous êtes admissible à l’examen d’autorisation.

Si l’évaluation relève des écarts sur le plan des compétences, vous pourriez être tenue de subir une évaluation additionnelle ou de faire des études additionnelles pour régler ces écarts. 

« Je suis titulaire d’un diplôme qui m’autorise à exercer comme IA dans mon pays d’origine. Ce diplôme répond-il à l’exigence en matière de formation d’infirmière pour les candidates au titre d’IA? »

La formation d’infirmière et les normes de compétence en soins infirmiers varient d’un pays à l’autre. Même si votre programme de formation d’infirmière était agréé et vous autorisait à exercer comme IA dans votre pays d’origine, rien ne garantit qu’il réponde à l’exigence en matière de formation d’infirmière de l’Ordre. C’est pour cette raison que la majorité des candidates au titre d’IA formées à l’étranger doivent subir une évaluation additionnelle avant d’être admissibles à l’examen d’autorisation.

Cette évaluation prend en considération le programme initial de formation d’infirmière, les études supplémentaires en soins infirmiers qu’elles auraient faites, et toute expérience de l’exercice de la profession qu’elles compteraient. Les candidates en mesure de fournir une preuve d’exercice infirmier sont aussi évaluées par un organisme indépendant qui rend compte à l’Ordre de ses constatations.

Les candidates qui continuent à présenter des écarts de compétence après une évaluation additionnelle peuvent être tenues de faire des études ou une formation additionnelle pour répondre à l’exigence en matière de formation d’infirmière. Certaines candidates au titre d’IA dans cette situation choisissent de demander l’inscription à titre d’infirmières auxiliaires autorisées, surtout si leurs compétences concordent davantage avec celles des IAA ontariennes.

Évaluer vos études en sciences infirmières

Dans certains cas, l’Ordre peut déterminer que la formation d’infirmière d’une candidate n’est pas équivalente à celle offerte par un programme approuvé. L’Ordre aide ces candidates à cerner les écarts de compétence relevés dans leur formation d’infirmière.

Le but de l’Ordre est de permettre aux candidates d’obtenir l’aide additionnelle dont elles ont besoin pour répondre à l’exigence en matière de formation d’infirmière et de poursuivre le processus d’inscription. 

La méthode retenue par l’Ordre pour évaluer les candidates qui présentent des écarts de compétence est fonction de deux critères : le type de certificat que les candidates demandent, et la présence ou l’absence d’une preuve d’exercice infirmier qui accompagne la demande :

 


CANDIDATES AU TITRE D’IA 

Si on relève des écarts de compétence dans vos études et vous avez présenté une preuve d’exercice infirmier...

… on effectuera un examen sur papier de l’information sur votre exercice infirmier.

Si on relève des écarts de compétence dans vos études et votre exercice, ou vous n’avez pas présenté de preuve d’exercice infirmier...

... on vous offrira la possibilité de participer à une évaluation externe, qui se compose d’un examen clinique objectif structuré (ECOS), d’entrevues et d’un bref examen à choix multiple. Les résultats de cette évaluation, combinés avec les autres renseignements que vous fournissez, aideront l’Ordre à déterminer si vous êtes admissible à l’examen d’autorisation.

Si on relève des écarts de compétence après l’évaluation de votre formation d’infirmière et de votre exercice infirmier...

… on vous demandera de faire des études supplémentaires pour régler ces écarts.

POUR LES CANDIDATES AU TITRE D’iaa et d’ip

Si on relève des écarts de compétence dans vos études et vous avez présenté une preuve d’exercice infirmier...

… on effectuera un examen sur papier de l’information sur votre exercice infirmier.

Si on relève des écarts de compétence dans vos études et votre exercice, ou vous n’avez pas présenté de preuve d’exercice infirmier...

… on vous demandera d’effectuer une Évaluation supplémentaire des compétences (ESC). On étudiera cette évaluation et tous les autres renseignements que vous fournissez à l’Ordre pour déterminer si vous êtes admissible à l’examen d’autorisation.

Si on relève des écarts de compétence après l’évaluation de votre formation d’infirmière et de votre exercice infirmier...

… on vous demandera de faire des études supplémentaires pour régler ces écarts.

Page mise à jour le 21 septembre, 2018
Dans ce contenu, le féminin est employé sans préjudice et désigne les hommes aussi bien que les femmes.