Sur cette page

FAQ : Évaluation supplémentaire des compétences

Questions Générales

L’évaluation supplémentaire des compétences : de quoi s’agit-il?
Une Évaluation supplémentaire des compétences (ou ESC) est un document que vous établissez après que l’Ordre a évalué vos études en sciences infirmières et votre exercice infirmier.

L’Ordre vous imposera une telle évaluation uniquement s’il a constaté des écarts sur le plan de vos connaissances, compétences et jugement infirmiers, que vous devez régler avant qu’il ne vous accorde l’autorisation d’exercer la profession en Ontario. Une ESC vous donne la possibilité de trancher ces écarts en donnant des exemples que vous puisez dans vos études en sciences infirmières et votre prestation de soins qui montrent que vous faites état de ces compétences dans votre exercice courant.

Quels autres éléments évalue-t-on relativement aux lacunes sur le plan des compétences?
Si vous comptez une expérience de la prestation des soins infirmiers, nous évaluons aussi les descriptions d’emploi acheminées par vos employeurs. Toutes études additionnelles en sciences infirmières (en plus de votre programme initial de formation d’infirmière) que vous portez à notre attention servent également à l’évaluation de vos compétences.

En fait, l’Ordre examine toute information concernant vos études en sciences infirmières et votre exercice infirmier qu’on lui présente pour déterminer si vous avez établi que vous possédez les connaissances, les compétences et le jugement nécessaires pour exercer la profession en Ontario. Si, pendant cette évaluation, l’Ordre constate des lacunes sur le plan des compétences, l’ESC vous donne la possibilité de trancher ces écarts.

Pourquoi mes études en sciences infirmières et mon expérience d’infirmière n’étaient-elles pas suffisantes?
Les études infirmières et les normes de compétence infirmière varient d’un pays à l’autre et évoluent au fil du temps. C’est pourquoi les études des candidates ayant fait un programme de formation d’infirmière dans un autre pays ne sont pas nécessairement équivalentes à celles d’une diplômée récente en Ontario.

Parallèlement, si vous avez effectué votre programme de sciences infirmières il y a 20 ans et n’avez plus fait d’études depuis cette date, il est probable que ce programme ne vous ait pas munie des mêmes connaissances, compétences et jugement infirmiers qu’une diplômée récente d’un programme de formation d’infirmière approuvé en Ontario.

Que se passe-t-il si je décide de ne pas établir d’ESC?
Si vous refusez d’établir une ESC comme on vous l’a demandé, l’Ordre ne sera pas en mesure de déterminer si vous répondez au critère d’études. Vous pouvez alors soit retirer votre demande soit la présenter au Comité d’inscription aux fins d’examen. Le comité a le choix entre deux décisions :

  • vous ne répondez pas au critère d’études en sciences infirmières (votre demande d’inscription sera refusée), ou
  • vous devez rédiger l’ESC. 

Rédiger l’ESC

Que devrais-je inclure dans mon ESC?
Étudiez les écarts sur le plan des compétences recensés par notre évaluation. Puisez dans votre expérience infirmière pour trouver une situation dans laquelle vous avez fait état de chaque compétence dans le cadre de votre exercice.

Voici un exemple d’une réponse éventuelle d’une candidate IAA à un rapport ayant constaté des écarts sur le plan de ses techniques de résolution de conflits (no 11, 22, 46 et 59 des Critères d’admission à la profession d’infirmière auxiliaire autorisée) :

Il existe divers types de conflits : entre infirmières, entre l’infirmière et le client, entre l’infirmière et la famille et entre l’infirmière et le médecin. Un conflit découle d’une divergence d’opinions.

À titre d’exemple, lorsque je travaillais dans l’unité de soins intensifs (USI), une collègue arrivait toujours en retard au travail. Je faisais le quart de nuit et je souhaitais partir après lui avoir donné mon rapport. Elle avait toujours une excuse pour son arrivée tardive. J’étais fâchée et j’estimais qu’elle ne me témoignait pas le respect que je méritais comme collègue (Compétence no 11). Consciente de ma fatigue, le moment n’était pas propice à une résolution de la question, car je me serais mise en colère.

J’ai demandé à ma coéquipière de venir prendre un café avant le quart suivant pour parler de quelque chose qui me préoccupait. Elle a accepté. Je savais que je devais trancher le comportement et éviter de crier sur la personne. Je devais lui faire comprendre mes sentiments dans cette situation. Je savais que je devais écouter son explication (compétence no 22).

Nous nous sommes rencontrées dans un endroit tranquille pour prendre un café. Je lui ai fait part de mes sentiments lorsque je ne pouvais pas partir à l’heure et je lui ai expliqué que le retour au foyer m’effrayait en raison de ma fatigue. Je lui ai demandé s’il y avait une raison pour laquelle elle arrivait en retard. Je me suis tue et je l’ai laissée parler. Elle m’a expliqué qu’elle avait des problèmes de garde d’enfants. Nous avons dressé un plan qui nous conviendrait à nous deux. Nous nous sommes mises d’accord pour l’essayer pendant deux semaines et d’en reparler par la suite pour déterminer si le plan obtenait les résultats voulus (compétence no 46). Après deux semaines, nous nous sommes rencontrées à nouveau; le plan que nous avions élaboré fonctionnait bien. J’ai pensé à mon approche et au fait que nous étions toutes les deux contentes du résultat (compétence no 59).

Dois-je rédiger un exemple distinct pour chaque écart de compétence?
À vous de décider. Si vous pouvez puiser un exemple dans votre expérience et l’utiliser pour attester chaque compétence (comme dans l’exemple précité), faites-le. Si vous estimez qu’un exemple pour chaque compétence est un moyen plus efficace de montrer que votre prestation de soins répond à la compétence, cela aussi est acceptable. 

Combien de temps m’accorde-t-on pour rédiger mon ESC?
Vous disposez de 45 jours pour rédiger et présenter votre ESC, à compter de la date à laquelle l’Ordre vous indique dans une lettre qu’il a besoin d’une ESC pour déterminer si vous répondez au critère d’études. Vous êtes en droit de demander une prorogation, mais vous devez le faire avant la date limite. Veillez à préciser les motifs de la prorogation et la date à laquelle vous prévoyez présenter votre ESC. (À noter que les demandes de prorogation ne sont pas toutes automatiquement approuvées.)

Si l’Ordre ne reçoit aucune nouvelle de votre part dans les 45 jours, votre demande sera renvoyée au Comité d’inscription aux fins d’examen. Vous serez alors avisée de la date à laquelle le comité se réunira pour examiner votre demande.

Quel est le format préférentiel pour l’ESC?
Votre ESC doit être dactylographiée à double interligne. Vous pouvez la présenter à l’Ordre par les moyens suivants :

Par la poste :




Ordre des infirmières et infirmiers de l’Ontario
101, chemin Davenport
Toronto (Ontario) M5R 3P1

À l’attention de l’Admission à la profession — ESC

Par télécopieur :

416-928-6507

À l’attention de l’Admission à la profession — ESC

Par courriel :

entrytopractice@cnomail.org
À l’attention de l’Admission à la profession — ESC

Lorsque vous présentez votre ESC par télécopieur ou par courriel, veillez à ajouter “À l’attention de l’admission à la profession — ESC” dans la ligne de mention objet pour éviter tous retards.


Citation de Sources/Plagiat

Suis-je autorisée à utiliser une documentation sur Internet lorsque je rédige mon ESC?
Oui, mais vous devez attribuer cette documentation à l’auteur original en en précisant l’auteur et le site où vous l’avez trouvée (en indiquant le nom et l’adresse du site Web où vous avez trouvé l’information). La même règle s’applique à l’information tirée d’autres sources Internet, de livres, de magazines, d’une documentation de conférence et de mémoires de recherche. L’omission de mentionner la source de l’information constitue un plagiat, lequel risque d’avoir des conséquences graves sur l’état de votre demande.  

Le plagiat : de quoi s’agit-il?
Plagiat s’entend de l’utilisation des mots d’une autre personne comme si c’était les siens, sans faire les mentions de source appropriées. D’après plagiarism.org(anglais), vous faites du plagiat lorsque vous:

  • remettez le travail d’une autre personne comme si ce travail était le vôtre
  • copiez des mots ou des idées d’une autre personne sans en mentionner la source
  • omettez de mettre une citation entre guillemets
  • donnez des renseignements incorrects sur la source d’une citation
  • paraphrasez un passage en utilisant d’autres mots, mais en reproduisant la structure de phrase sans mentionner la source
  • reproduisez tant de mots ou d’idées d’une source que ces mots et idées forment la partie principale de votre ouvrage, que vous en mentionniez ou non la source.

L’Ordre prend le plagiat très au sérieux et le plagiat peut avoir de graves conséquences sur votre inscription et votre carrière.

Que puis-je faire pour éviter le plagiat?
Avant de rédiger votre ESC, l’Ordre vous conseille vivement à vous familiariser avec ce qui s’entend de plagiat en consultant les sites Web suivants (offerts en anglais) :

Vous disposez d’un moyen très simple d’éviter le plagiat : utilisez vos propres mots lorsque vous rédigez l’ESC et ne paraphrasez pas ou n’utilisez pas de citations d’autres sources (p. ex., Internet, documents imprimés) sans en préciser l’auteur et le site ou l’ouvrage dans lequel vous les avez puisées. L’Ordre ne prescrit pas de format particulier pour les citations dans une ESC, pourvu que le texte provenant d’une autre source soit clairement indiqué. (Lancez une recherche en ligne « d’exemples de citations pour thèses » pour savoir comment vous y prendre.)

Quels outils l’Ordre utilise-t-il pour détecter le plagiat?
L’Ordre contrôle toutes les ESC aux fins de détection de plagiat en les soumettant à Turnitin, un service en ligne de détection de plagiat. Turnitin compare votre ESC à une multitude de textes de sources diverses pour rechercher des similarités. Il stocke une copie des ESC dans une base de données aux fins de toute détection de plagiat dans les ouvrages futurs. L’usage que l’Ordre fait de Turnitin doit respecter les Modalités d’utilisation affichées au site Web de Turnitin.

Que se passe-t-il si l’Ordre soupçonne le plagiat dans mon ESC?
Dès que l’Ordre détecte un texte plagié dans votre ESC, il met fin à l’évaluation et achemine votre demande au Comité d’inscription aux fins d’examen. Le Comité vous accordera une possibilité d’expliquer ce qui s’est passé.

Après son examen, le Comité d’inscription peut décider de vous inviter à rédiger une nouvelle ESC en veillant à utiliser des citations appropriées, ou de recommander à l’Ordre qu’il refuse votre demande d’inscription en raison du fait que vous n’avez pas établi que vous exerceriez la profession dans le respect des bonnes mœurs, avec honnêteté et intégrité. Si le Comité vous accorde la possibilité de rédiger une nouvelle ESC, il est essentiel que vous révisiez votre ESC au complet pour certifier qu’elle ne contient aucun texte plagié.

Que se passe-t-il si je n’autorise pas l’Ordre à soumettre mon ESC à Turnitin?
Vous devez informer l’Ordre par écrit que vous ne l’autorisez pas à soumettre votre ESC à Turnitin. Cette demande écrite peut être présentée par la poste, par courriel ou par télécopieur (voir ci-dessus).  

Si vous décidez de ne pas autoriser l’Ordre à soumettre votre ESC à Turnitin, 

  • l’Ordre n’examinera pas votre ESC et ne sera pas en mesure de déterminer si vous répondez ou non au critère d’études, et
  • votre demande sera examinée par le Comité d’inscription.
Page mise à jour le 14 mars, 2016