Sur cette page

Exercice conforme aux normes de déontologie

L’infirmière montre qu’elle comprend l’exercice conforme aux normes de déontologie en appliquant les principes et valeurs déontologiques et en incorporant dans son exercice ses connaissances des normes d’exercice de l’Ordre et des lois pertinentes.

L’infirmière :

4.01  Énumère les valeurs déontologiques exposées dans la norme d’exercice, La déontologie infirmière.

4.02  Expose la valeur déontologique liée au Bien-être du client exposée dans la norme d’exercice, La déontologie infirmière.

4.03  Détermine les lois liées à l’utilisation de moyens de contention.

4.04  Expose les responsabilités de l’infirmière liées à l’utilisation de moyens de contention (p. ex., le principe de la contention minimale, l’utilisation de divers moyens de contention, etc.).

4.05  Applique le processus décisionnel de l’Ordre lorsqu’elle décide si elle interrompra les services infirmiers.

 

4.06  Détermine les trois critères en vertu desquels l’interruption de services infirmiers peut ne pas constituer une faute professionnelle.

4.07  Reconnaît l’existence de lois sur l’emploi applicables au refus d’affectations et à l’interruption de services infirmiers.

4.08  Décrit la valeur déontologique liée à l’Autonomie du client exposée dans la norme d’exercice, La déontologie infirmière.

4.09  Cerne les termes clés liés au consentement formulés par la directive professionnelle, Le consentement (exemple : procuration perpétuelle relative aux biens, procuration relative au soin de la personne, conjoint, mandataire spécial, plan de traitement, traitement).

4.10  Cerne les principaux aspects de la Loi de 1996 sur le consentement aux soins de santé qui traitent du consentement.

 

4.11  Détermine les circonstances dans lesquelles le consentement au traitement est prescrit par la Loi de 1996 sur le consentement aux soins de santé.

4.12  Formule les éléments clés du consentement éclairé énoncés par la directive professionnelle, Le consentement.

4.13  Cerne les principaux aspects de la Loi de 1992 sur la prise de décisions au nom d’autrui qui traitent du consentement.

4.14  Détermine la hiérarchie des mandataires spéciaux.

4.15  Décrit la valeur déontologique liée à l’Intimité et la confidentialité exposée dans la norme d’exercice, La déontologie infirmière.

 

4.16  Formule les responsabilités de l’infirmière à l’égard de la confidentialité et de l’intimité du client.

4.17  Reconnaît que la Loi de 2004 sur la protection des renseignements personnels sur la santé est la principale loi qui gouverne la confidentialité des renseignements sur la santé en Ontario.

4.18  Détermine l’information qui peut être considérée comme renseignement personnel sur la santé.

4.19  Exprime clairement les circonstances autorisant la collecte, l’utilisation et la communication de renseignements personnels sur la santé (peut citer les énoncés descriptifs connexes).

4.20  Décrit la valeur déontologique liée au Respect de la vie exposée dans la norme d’exercice, La déontologie infirmière.

 

4.21  Décrit la valeur déontologique liée au Respect de ses engagements exposée dans la norme d’exercice, La déontologie infirmière (les engagements envers les clients, soi-même, les collègues infirmières, la profession, les coéquipiers, le milieu de travail).

4.22  Décrit la valeur déontologique liée à l’Honnêteté exposée dans la norme d’exercice, La déontologie infirmière.

4.23  Décrit la valeur déontologique liée à l’Équité exposée dans la norme d’exercice, La déontologie infirmière.

 

Page mise à jour le 01 février, 2013