précédent Prochain

Traduction de documents

Tous les documents remis à l’Ordre dans le cadre du processus de demande d’inscription doivent être en anglais ou en français. Ceci comprend les documents envoyés à l’Ordre directement de la part de la source officielle (p. ex., les bulletins de notes doivent parvenir à l’Ordre directement par l’école qui offre le programme d’études en question).

Si l’Ordre reçoit des documents de la part de sources officielles qui ne sont pas en anglais ou en français, celui-ci enverra des copies des documents en question à la candidate, qui sera alors responsable de coordonner la traduction des documents par un traducteur approuvé.

Le processus de traduction

Si l’Ordre reçoit un document original dans une langue autre que l’anglais ou le français, celui-ci enverra une copie du document en question à la candidate aux fins de traduction.

La candidate peut alors choisir parmi différentes méthodes : demander une copie traduite à la source officielle qui a créé le document; demander une traduction à un consulat, un haut-commissariat ou une ambassade; ou faire traduire le document par un traducteur agréé.

Source officielle

Dans certains cas, la source officielle (p. ex., une école, un employeur ou un organe de réglementation) pourrait être en mesure de fournir à la candidate une copie traduite du document en question. Dans ce cas, assurez-vous que la source envoie le document traduit directement à l’Ordre.

Consulats, hauts-commissariats et ambassades

L’Ordre accepte également les traductions provenant :

  • d’un consulat, d’un haut-commissariat ou d’une ambassade (au Canada) du pays qui a émis les documents
  • d’un consulat, d’un haut-commissariat ou d’une ambassade canadienne dans le pays dont proviennent les documents

Services de traduction

S’il est impossible de recevoir une copie traduite du document de la part d’une source officielle ou d’un organe de réglementation, l’Ordre accepte les documents traduits par des traducteurs agréés.

Toutes les traductions doivent être accompagnées d’une déclaration originale du traducteur certifiant que :

  • la traduction est exacte et authentique
  • le traducteur est un membre accrédité d’une association, d’une société ou d’une corporation provinciale
  • le numéro d’identification ou le sceau, le nom, l’adresse et le numéro de téléphone du traducteur
  • le nom écrit et la signature originale du traducteur

Une fois la traduction effectuée, la candidate doit faire renvoyer le document traduit à l’Ordre par le traducteur.

Le Conseil des traducteurs, terminologues et interprètes du Canada (CTTIC) offre un lien vers des traducteurs agréés par une association provinciale ou une autre organisation membre du CTTIC. Veuillez communiquer directement avec l’association ou l’organisation provinciale pertinente pour trouver un traducteur agréé.

Les personnes ayant besoin de services de traduction au Québec sont priées de communiquer avec l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ) pour trouver un traducteur agréé.  

Lorsque vous communiquez avec l’association ou l’organisation d’agrément des traducteurs, n’oubliez pas de confirmer que le traducteur est agréé pour traduire le document de sa langue originale en anglais ou en français. L’Ordre n’accepte pas les traductions effectuées par les candidates aux fins de certification.

Rappel : L’Ordre ne renvoie pas les documents qu’il reçoit dans le cadre du processus de demande; conservez des copies de tous les documents que vous transmettez dans le cadre de votre demande.

Page mise à jour le 13 février, 2015