avril 2019
Pleins feux sur…

Que feriez-vous?

Le scénario suivant démontre vos obligations redditionnelles lorsque vous faites une erreur dans le cadre de votre exercice infirmier.

Pat, une IAA débutante vient d’intégrer une unité de réadaptation pour les victimes d'accidents vasculaires cérébraux. Durant son quart de travail en journée très chargé, Pat donne par accident de l'amitriptyline au mauvais patient. Lorsque Pat réalise l’erreur qu’elle vient de commettre, elle est horrifiée. Elle sait qu’elle a procédé aux vérifications de sécurité requises avant d’administrer le médicament. Après examen, elle réalise que le patient porte le même nom de famille qu’un autre patient de l’unité et en conclut qu’elle les a donc confondus.

Pat surveille le patient de près. Il n’y a pas d’effets indésirables immédiats. Pat se demande si elle devrait informer l’équipe soignante ou le patient et sa famille de l’incident. Elle est gênée d’avoir fait une telle erreur et ne veut en parler à personne. Elle n’est pas sûre de savoir quoi faire ensuite.

Un engagement envers son patient

Pat envisage toutes les conséquences possibles de son erreur sur son patient. Elle continue de surveiller le patient de près à l’affût d’effets indésirables.

Elle pense également à sa relation thérapeutique avec le patient. Pat sait que la confiance est au cœur de la relation thérapeutique et que mentir ou cacher d’importantes informations peut irrémédiablement briser la relation thérapeutique qu’elle entretient avec son patient. Pat réalise que pour pouvoir préserver la relation thérapeutique, elle doit faire preuve d’honnêteté envers son patient et l’impliquer en tant que partenaire dans les soins prodigués.

Pat sait qu’elle doit toujours mettre le patient au premier plan. Elle réalise que garder son erreur secrète pour protéger sa réputation professionnelle ferait passer ses propres besoins avant ceux de son patient.

Un engagement pour favoriser un milieu de travail de qualité

Pat réfléchit également aux raisons de son erreur et aux facteurs à l’origine de sa confusion sur les patients. Si elle a fait cette erreur, il se peut alors que d’autres membres de l’équipe soignante l’aient également faite. Pat réalise que pour éviter qu’une autre erreur de ce type ne se reproduise, elle doit en parler. Elle peut protéger ses patients et leur prodiguer les meilleurs soins possibles en s’assurant que personne d’autre ne fasse une erreur de ce type.

Une décision est prise

Pat va voir l’infirmière en chef et lui parle de son erreur. Ensemble, elles essaient de trouver des solutions qui permettraient d’éviter qu’un autre membre de l’équipe soignante fasse une erreur de ce type. Pat révèle également à l’infirmière en chef qu’elle n’a jamais eu à faire part d’une erreur à un patient auparavant. Pat réalise que ceci est en fait un besoin d’apprentissage et demande à l’infirmière en chef de l’aider. Ensemble, elles discutent de la meilleure façon d’informer le patient.

Après avoir révélé l’erreur au patient, Pat réfléchit aux évènements de la journée (lien vers une page en anglais seulement) et du rôle qu’elle a joué dans ces évènements. Elle sait que l’on apprend de ses erreurs. Elle pense à ses forces, mais aussi aux possibilités d’amélioration et à ses besoins d’apprentissage principaux.

Mettre les patients au premier plan

Lorsque Pat parle de son erreur à l’équipe, elle fait le bon choix car en faisant cela, elle fait passer les besoins de son patient avant les siens. En faisant cela, elle a également préconisé un milieu de travail de qualité et s’est assurée que les futurs patients reçoivent des soins sécuritaires. En disant les choses et en mettant le patient au premier plan, Pat a respecté les principes du Code de conduite des infirmières, ainsi que ses obligations redditionnelles énoncées dans les normes d’exercice Normes professionnelles, édition révisée 2002 et Médicaments. Elle a également respecté son devoir de signaler toute erreur, conduite ou tout comportement ou problème de système affectant la sécurité des patients.

Posez-nous une question

Vous avez une question sur l’exercice de la profession infirmière? Jetez un coup d'œil sur notre page Ask Practice (en anglais seulement) ou contactez l’équipe du service Info-exercice à practicesupport@cnomail.org.

 

Back to Top