Catégorie d’affectation spéciale

La catégorie d’affectation spéciale est une inscription à durée limitée destinée aux infirmières qui ont été nommées à titre d’IA ou d’IAA dans un établissement approuvé en Ontario.

Les membres de cette catégorie doivent respecter le champ de leur nomination ainsi que les conditions et restrictions imposées à leur certificat (voir ci-dessous).

Exigences en matière d’inscription

Les candidates à l'inscription dans la catégorie d'affectation spéciale doivent respecter toutes les exigences en matière d’inscription avant de pouvoir exercer la profession infirmière en Ontario :

En outre, les candidates à l'inscription dans la catégorie d'affectation spéciale doivent :

  • faire l’objet d’une nomination ou d’une affectation spéciale dans un établissement de l'Ontario reconnu par l'OIIO, ou d’une affectation approuvée par un sous-comité du Comité d'inscription;
  • ne pas avoir déjà été inscrites à titre d'IA ou d'IAA auprès de l'OIIO, sauf en tant que membres de la catégorie d'affectation spéciale ou de la catégorie d'affectation d'urgence;
  • ne pas avoir été inscrites antérieurement à titre de membres de la catégorie d’affectation spéciale pour la même affectation ou nomination.

L'inscription à la catégorie d'affectation spéciale expire exactement un an après l'inscription de la membre à la catégorie ou à la date indiquée sur le certificat d'inscription de la membre ou le dernier jour de la nomination ou de l'affectation spéciale, selon la première éventualité.

Obligations de l’adhésion

Utilisation des titres réservés

L’infirmière inscrite à la catégorie d’affectation spéciale doit se présenter en utilisant les titres suivants lorsqu’elle prodigue des services infirmiers :

  • « Infirmière autorisée (affectation spéciale) » ou « IA (affect. spéc.) » si elle est inscrite à titre d’IA
  • « Infirmière auxiliaire autorisée (affectation spéciale) » ou « IAA (affect. spéc.) » si elle est inscrite à titre d’IAA.

Conditions et restrictions

Tous les membres de la catégorie d’affectation spéciale doivent respecter les conditions et restrictions suivantes :

  • exercer uniquement la profession conformément au champ de leur nomination ou affectation spéciale et uniquement dans l’établissement désigné par le certificat
  • être surveillés et dirigés par une infirmière membre de la catégorie générale ou supérieure
  • ne pas pratiquer d’actes autorisés sauf si ces actes sont ordonnés en vertu de la clause 5 (1) (b) de la Loi de 1991 sur les infirmières et infirmiers, ou sont ordonnés par une IA inscrite à la catégorie générale
  • ne pas superviser, surveiller ou diriger la pratique d’un acte autorisé ou l’exercice d’une autre infirmière
  • ne pas déléguer à une autre infirmière ou à une autre personne la pratique d’un acte autorisé.

Protection contre la responsabilité professionnelle

Tous les membres qui appartiennent à la catégorie d’affectation d’urgence doivent détenir une protection contre la responsabilité professionnelle (PRP) conformément aux règlements administratifs de l’Ordre. Ils doivent présenter une preuve de couverture PRP à la demande de l’Ordre.

Obligations de divulgation

Toutes les infirmières inscrites à la catégorie d’affectation spéciale doivent divulguer à la directrice générale si

  • elles ont été reconnues coupables d’une infraction quelconque dans une administration quelconque
  • elles ont été accusées d’une infraction quelconque dans une administration quelconque,
  • elles ont été reconnues coupables de faute professionnelle, d’incompétence ou d’incapacité, ou d’une faute similaire liée à l’exercice de la profession infirmière ou d’une autre profession dans une administration quelconque
  • elles sont visées par une enquête ou une procédure en cours pour toute faute professionnelle, incompétence ou incapacité, ou par une enquête ou une procédure similaire liée à l’exercice de la profession infirmière ou d’une autre profession dans une administration quelconque.

Elles doivent également fournir tout renseignement demandé par la directrice générale en vertu de la Loi de 1991 sur les infirmières et infirmiers, de la Loi de 1991 sur les professions de la santé réglementées, des règlements pris en application de ces lois ou des règlements administratifs de l’Ordre.

Citoyenneté/Résidence permanente/Autorisation d’exercer la profession d’infirmière

L’infirmière inscrite à la catégorie d’affectation spéciale doit respecter l’une des conditions suivantes :  

  • être citoyenne canadienne
  • être résidente permanente du Canada
  • être titulaire d’un permis l’autorisant à exercer la profession infirmière en Ontario en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés (Canada).

L’infirmière qui ne respecte plus l’une des conditions précitées doit immédiatement cesser d’exercer la profession et en informer par écrit la directrice générale.

Afficher les conditions et restrictions de la catégorie d’affectation spéciale

·        Présenter une preuve d'exercice démontrant qu'elles ont exercé récemment la profession infirmière;

 

·        Passer et réussir l’Examen de jurisprudence;

 

·        Démontrer leurs compétences linguistiques en anglais ou en français;

 

·        Fournir la preuve qu'elles sont autorisées à travailler en Ontario;

 

·        Déclarer si elles ont déjà été reconnues coupables d’une infraction, si on leur a déjà refusé l’inscription dans d’autres administrations, si elles ont déjà fait l’objet d’une décision liée à l’exercice de la profession infirmière ou d’une autre profession, ou si elles sont visées par une procédure quelconque;

 

·        Déclarer tout état de santé susceptible d'affecter leur capacité à exercer leur métier d'infirmière de manière sécuritaire.

* Le féminin est employé sans préjudice et désigne les hommes aussi bien que les femmes.

Page mise à jour le 03 juin, 2022
Dans ce contenu, le féminin est employé sans préjudice et désigne les hommes aussi bien que les femmes.