Sur cette page

Administration du vaccin contre la COVID-19 par les infirmières, sans ordre

Le ministère de la Santé a créé une exemption dans la Loi de 1991 sur les professions de la santé réglementées pour permettre aux infirmières autorisées, aux infirmières auxiliaires autorisées et à certains pharmaciens d'administrer le vaccin contre la COVID-19 sans ordre.

L'exemption ne s'applique qu'aux infirmières exerçant dans certaines organisations qui ont un accord avec le ministre de la Santé concernant l'administration du vaccin contre la COVID-19. Il s'agit notamment des sites de vaccination gérés par les municipalités, des sites hospitaliers, des sites de vaccination mobiles, des pharmacies, des cliniques, des établissements de soins primaires et des lieux communautaires tels que les centres de santé communautaires et les centres d'accès aux services de santé pour les Autochtones.

Les infirmières sont tenues de comprendre et de respecter les exigences, et de s’assurer du maintien de leur compétence, pour fournir des soins sécuritaires et efficaces au public. Cela implique de posséder les connaissances, les compétences et le jugement nécessaires pour administrer un vaccin.  

Si vous avez des questions sur cette exemption ou sur vos obligations redditionnelles concernant l'administration des vaccins contre la COVID-19, lisez notre FAQ ou contactez notre équipe dédiée à la Qualité de l’exercice.

Liens connexes :

Annonce du Ministère : La Province va étendre la vaccination contre la COVID-19

Page mise à jour le 14 janvier, 2021
Dans ce contenu, le féminin est employé sans préjudice et désigne les hommes aussi bien que les femmes.