Sur cette page

L'OIIO observe la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Aujourd'hui, à l'occasion de la première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, nous nous souvenons de ce que le régime des pensionnats indiens a légué à notre pays et nous rendons hommage aux survivants, à leur famille et à leur communauté.

En décembre 2015, la Commission de vérité et réconciliation du Canada a rendu public son rapport final, qui détaillait l'histoire des enfants autochtones victimes de mauvais traitements physiques et sexuels dans les pensionnats publics. Le rapport confirme qu'au moins 3 200 enfants sont morts de tuberculose, de malnutrition et d'autres maladies résultant des mauvaises conditions de vie, mais estime que le nombre réel est plus proche de 6 000. Cette année, plusieurs tombes non marquées ont été identifiées sur les sites d'anciens pensionnats, et le nombre de décès confirmés ne cesse d'augmenter.

Afin de corriger les torts causés par les pensionnats indiens et faire avancer le processus de réconciliation du Canada, le rapport final comprend 94 appels à l'action, adressés à tous les ordres du gouvernement et aux parties prenantes ayant le pouvoir d'apporter des changements dans des secteurs clés. L'OIIO a pris des mesures pour répondre aux appels à l'action du rapport concernant les soins de santé - l'élimination des obstacles et l'amélioration de l'accès à des soins sécuritaires sont des questions de sécurité des patients qui cadrent avec notre objectif de protéger la population en favorisant un exercice infirmier sécuritaire.

En 2019, l'OIIO a soutenu les efforts nationaux visant à réviser les compétences nationales des IA et des IAA afin d'inclure les appels à l'action du rapport final. Les nouvelles compétences exigent des étudiantes qu'elles acquièrent des connaissances sur la Commission et ses conclusions, et qu'elles préconisent un recours aux connaissances sur la santé et aux pratiques de guérison autochtones en collaboration avec le client et/ou les guérisseurs et les aînés autochtones (point 24).

Lorsque les nouvelles compétences ont été publiées, les programmes de formation d'infirmière autorisée et d'infirmière auxiliaire autorisée ont dû intégrer les compétences à leur programme d'études en précisant les volets théorique, pratique et d'évaluation de leurs programmes. Grâce à son processus d'approbation des programmes, l'OIIO a déterminé que tous les programmes de formation d'infirmière auxiliaire autorisée et de baccalauréat en sciences infirmières de l'Ontario répondaient à cette exigence.

Plusieurs initiatives ont été créées pour répondre à l'appel à l'action visant à « fournir une formation sur la compétence culturelle à tous les professionnels de la santé » (point 23). L'OIIO intègre la compétence culturelle et les principes de diversité, d'équité et d'inclusion dans ses efforts actuels de modernisation de ses normes d'exercice. Les nouvelles normes, lorsqu'elles seront publiées, mettront davantage l'accent sur les valeurs des patients et les soins culturellement sécuritaires. Nous travaillons également à l'intégration des principes de diversité, d'équité et d'inclusion dans notre programme d'assurance de la qualité. De plus, l'OIIO s'assure que les membres du personnel, du Conseil et des comités ont reçu une formation sur la compétence culturelle en organisant une série d'ateliers sur l'antiracisme et l'antidiscrimination.

En juin 2020, les membres du Conseil ont largement soutenu l'idée de commencer les futures réunions par une reconnaissance territoriale. Afin de garantir une mise en œuvre réfléchie, le Conseil a approfondi ses recherches et sa réflexion sur l'idée, en participant à plusieurs ateliers sur la diversité, l'équité et l'inclusion, dont un sur les questions autochtones dirigé par une infirmière et un membre de la Première Nation de Temagami. Le Conseil a décidé de débuter ses réunions par une reconnaissance territoriale à partir de septembre 2021.

Lors de la réunion du Conseil d'aujourd'hui, Sandra Robinson, présidente du Conseil de l'OIIO, a reconnu qu'elle présidait la réunion numérique depuis Toronto, sur des terres qui constituent le territoire traditionnel de nombreuses nations, notamment les Mississaugas of the Credit, les Anishnabeg, les Chippewas, les Iroquois et les Wendats. Ces terres continuent d'abriter de nombreux peuples des Premières Nations, des Inuits et des Métis.

 

Page mise à jour le 30 septembre, 2021
Dans ce contenu, le féminin est employé sans préjudice et désigne les hommes aussi bien que les femmes.