Sur cette page

précédent Prochain

Introduction

L’OIIO a pour rôle de traiter les plaintes et les rapports dénonçant des mauvais traitements d’ordre sexuel infligés par le personnel infirmier[i]. Nous étudions chaque allégation de mauvais traitements d’ordre sexuel, en nous engageant à offrir un soutien attentif et respectueux aux victimes impliquées dans nos processus. Nous avons créé la page Web Mauvais traitements d'ordre sexuel à l'égard des patients afin de fournir de plus amples renseignements sur quoi faire si vous, ou un membre de votre famille, avez été victime de mauvais traitements d’ordre sexuel de la part d’un membre du personnel infirmier.

Afin d’améliorer la sécurité publique, nous continuons de chercher des moyens d’améliorer les façons de prévenir les cas de mauvais traitements d'ordre sexuel et d’intervenir. En 2019, nous avons réalisé une étude ayant pour objectif de mieux cerner les facteurs pouvant contribuer aux mauvais traitements infligés aux patients par les membres du personnel infirmier. Nous utilisons les résultats de cette étude afin de mettre au point des interventions visant à prévenir les mauvais traitements d’ordre sexuel infligés aux patients par les membres du personnel infirmier. Par exemple, nous avons découvert que les mauvais traitements d’ordre sexuel se produisent souvent suite à des changements de comportement progressifs. Mettre fin à ces comportements peut prévenir les mauvais traitements d’ordre sexuel.

Nous avons choisi de réaliser ce travail, car pour nous, même un seul cas de mauvais traitement d’ordre sexuel est le cas de trop. C’est en cernant mieux les facteurs à l’origine des mauvais traitements d’ordre sexuel que nous pourrons mieux les prévenir.

Nous nous réjouissons d’avance de travailler avec nos partenaires en matière de sécurité, notamment les infirmières et infirmiers, les employeurs et d’autres organismes de réglementation afin d’éradiquer les mauvais traitements d’ordre sexuel.

 


[i]Les plaintes sont souvent déposées par un patient ou un membre de la famille. Les rapports sont souvent soumis par un employeur ou un autre prestataire de soins.

 

Page mise à jour le 14 avril, 2020
Dans ce contenu, le féminin est employé sans préjudice et désigne les hommes aussi bien que les femmes.