Sur cette page

précédent Prochain

Quelque chose m’a inquiété. Comment puis-je soulever la question? À qui dois-je en parler?

Si vous avez des préoccupations sur une situation pouvant nuire à la sécurité d’un patient, vous êtes alors tenu d’intervenir. Il peut être difficile de savoir quelles informations partager et avec qui. Ceci pourrait être un sujet de conversation intéressant avec votre équipe ou votre responsable. Assurez-vous de bien comprendre la politique organisationnelle en place sur la façon de faire remonter des préoccupations relatives à la sécurité des patients. 

Quelque chose à propos du comportement de ma collègue m’a inquiété

Faites part de votre préoccupation de manière informelle : Pensez-vous pouvoir parler du problème directement avec votre collègue? Une rétroaction directe est-elle appropriée?

Par exemple, vous travaillez avec votre collègue depuis plusieurs années et son exercice ne vous a jamais posé de problème. Cette fois-ci, vous avez attendu votre collègue parler à un patient sur un ton qui vous a semblé agressif. Dans une telle situation, vous pouvez dire ce que vous pensez en mettant en avant le comportement de votre collègue et non pas sa personnalité.

J’ai des préoccupations sur un type de comportement susceptible de nuire à la sécurité des patients

Faites part de votre préoccupation de manière formelle : Faites part de votre préoccupation à un responsable.

Par exemple, au cours du mois dernier, vous avez effectué trois quarts de travail avec Elizabeth, une IAA. À chaque fois, vous avez dû rappeler à Elizabeth de signer le registre des médicaments qu’elle a administrés. Lorsque vous avez discuté du problème directement avec Elizabeth, elle a reconnu ses oublis et les a justifiés par la surcharge de travail au sein de l’unité. Vous remarquez que le problème demeure dans l’exercice de l’infirmière, malgré le fait de lui en avoir parlé directement. Dans une telle situation, vous pouvez en parler à votre responsable, en lui décrivant ce que vous avez observé dans l’exercice d’Elizabeth.

L’infirmière n’accepte pas l’aide de son employeur en matière de recyclage

Faites part de votre préoccupation à l’OIIO : Voyez votre responsabilité professionnelle comme un rôle de partenaire dans la protection de la population.

Par exemple, vous reconnaissez votre responsabilité de vous assurer que des soins de qualité sont prodigués aux patients, en aidant les infirmières à combler leurs besoins en matière de recyclage. Par exemple, vous travaillez avec une infirmière depuis plusieurs mois et malgré plusieurs tentatives pour aider l’infirmière à combler une lacune en matière de compétence, des préoccupations demeurent au sujet de son exercice.

L’infirmière se livre à une activité qui, au regard de la loi, doit être signalée à l’OIIO.

Obligation légale de signaler la préoccupation à l’OIIO : Dans certaines situations, vous êtes légalement tenu de signaler des faits directement à l’OIIO. Par exemple, les membres de professions de la santé réglementées et les établissements ont pour obligation redditionnelle de signaler tout cas de mauvais traitements d’ordre sexuel suspecté.

Par exemple, vous et votre amie Jin-Hee, une IAA, êtes amies sur les médias sociaux. Vous voyez des photos que Jin-Hee a récemment publiées et vous reconnaissez son compagnon, David, un patient qui a récemment quitté l’hôpital. Vous êtes inquiète car les photos indiquent qu’ils entretiennent une relation amoureuse. Lorsque vous avez fait part de vos préoccupations à Jin-Hee, cette dernière a écarté tout problème, en vous disant, « Ne t’inquiète pas, c’est David qui a fait le premier pas. Je n’ai rien provoqué. De plus, il a quitté l’hôpital il y a trois mois. »

Page mise à jour le 15 avril, 2020
Dans ce contenu, le féminin est employé sans préjudice et désigne les hommes aussi bien que les femmes.