Quality Practice - A resource for nurses and nurse leaders

  octobre 2019 | Volume 18, Numéro 5
www.cno.org | anglais Imprimer ce numéro 

imensionner 

Encourager Les Infirmières À S’impliquer Avec Le Conseil Et Les Comités Et Acquérir De L’expérience, Des Connaissances Et Des Compétences Qui Leur Seront Précieuses

Connaissez-vous une infirmière qui voue une véritable passion pour son métier au point de faire de la qualité des soins prodigués aux patients une priorité? La période de mise en candidature pour siéger à un comité statutaire est maintenant ouverte et les élections du Conseil seront bientôt là.

Chaque année, à l’automne, l’Ordre recherche des IAA, des IA et des IP pour siéger aux comités et au Conseil, des personnes qui accordent une importance majeure à la sécurité des soins infirmiers prodigués. Chaque année, nous recevons des candidatures et des nominations d’infirmières talentueuses de toute la province, mais nous n’en avons jamais assez! Nous souhaiterions recevoir des candidatures d’infirmières fortes de leurs diverses expériences et qui viennent d'horizons différents. Nous recherchons de la diversité pour nos comités, tant au niveau des idées, de l’expérience, que du milieu, afin de mettre toutes ces différentes perspectives au travail.

Naomi Thick

Naomi Thick occupe le poste de directrice clinique pour les patients hospitalisés au Winchester District Memorial Hospital.

Nous espérons tout particulièrement recevoir un plus grand nombre de candidatures d’IAA cette année. Chaque année, le nombre de candidatures pour cette catégorie d’infirmières diminue et nous voulons rappeler aux IAA que leur avis compte beaucoup pour nous. « Les IAA jouent un rôle important dans la réglementation », a déclaré Naomi Thick, IA, membre du Conseil. « Lorsque les infirmières rejoignent notre Conseil ou un comité, elles le font parce qu’elles mettent la sécurité des patients au premier plan et les IAA issues de divers milieux d’exercice font la différence pour leurs patients au quotidien. »

Sensibiliser les infirmières

Cheryl Evans 

Mme Evans est conseillère en pratique professionnelle et politique des soins infirmiers au St Joseph's Healthcare Hamilton, en plus d’occuper le poste de professeure adjointe de clinique à l'École de sciences infirmières de l'Université McMaster.

De nombreuses infirmières ont ce qu’il faut pour endosser le rôle de leader, aussi bien dans leur milieu professionnel qu’au service de l’Ordre, mais elles ont juste besoin d’être encouragées dans ce sens. « Je suis une adepte de la tape sur l’épaule », a déclaré Cheryl Evans, IA et présidente du Conseil de l’Ordre. « Je siège au Conseil aujourd’hui parce que mon mentor au travail m’a tapé sur l’épaule et m’a demandé si je n’avais jamais envisagé de m’impliquer avec l’Ordre. « Lorsque des personnes vous disent qu’elles croient en vos aptitudes et vous indiquent la voie à prendre, c’est un geste qui compte et qui aide.

Heather Whittle 

Heather Whittle exerce à titre d’IP en soins aux adultes dans le service de médecine péri-opératoire et d’anesthésie du London Health Sciences Centre.

Encouragez vos jeunes recrues à s’impliquer! » a déclaré Heather Whittle, IP, membre du Conseil de l’Ordre. « Conseillez-leur de siéger à un comité pour se faire entendre et découvrir comment les choses fonctionnent. Elles apprendront à articuler de manière efficace les arguments qu’elles avancent. Je regrette seulement de ne pas avoir franchi le pas au début de ma carrière. »

Sherri Simo 

Sherry Simo, IAA, exerce à titre d’infirmière en santé du travail.

Sherry Simo, IAA et présidente du sous-comité, CEPR, as déclaré que « peu importe le nombre d’années d’expérience que vous avez. Cette opportunité vous façonne sur le plan professionnel en vous permettant d’élargir votre compréhension de la profession dans son ensemble et de mieux apprécier l’importance de la réglementation de la profession infirmière ».

Pourquoi les infirmières devraient-elles s’impliquer?

Les membres actuels diront que « devenir membre est un engagement important et enrichissant, tant sur le plan personnel que professionnel ».

Ashley Fox 

Ashley Fox, IAA, exerce comme infirmière dans une maison de retraite; elle a précédemment exercé dans des foyers de soins de longue durée communautaires.

Ashley Fox, IAA et vice-présidente du Conseil, aime « faire la différence dans les soins infirmiers prodigués aux patients et leurs proches ». Elle pense que les compétences des infirmières contribuent à l’efficacité du Conseil en « permettant au Conseil de prendre des décisions impartiales et cohérentes, parce que nous agissons en mettant l’intérêt public et la sécurité de la population au premier plan ». Nous recherchons des infirmières issues de tous milieux d’exercice qui partagent l’engagement de Mme Fox envers des soins infirmiers sécuritaires et pouvant apporter leur précieuse contribution.

Kyle Nielsen 

Kyle Nielsen, IA, a travaillé en santé mentale légale et exerce actuellement au sein de la collectivité.

Que font les membres? « Les infirmières et les membres du public étudient des dossiers, partagent leurs opinions et apprennent ensemble », a déclaré Kyle Nielsen IA, président du sous-comité, Comité des enquêtes, des plaintes et des rapports (CEPR). « Toutes les fois où j'assiste à une réunion du Comité, je découvre toujours une nouvelle façon de voir les choses. Pour rendre une décision finale, l’expérience, les ressentis, les commentaires et les opinions de tous les membres sont pris en considération ».

Judy Petersen 

Judy Petersen siège au Comité à titre de membre du public. Elle est conseillère en gestion à la retraite, avec 40 ans d’expérience au sein du gouvernement, spécialisée dans la technologie et les systèmes de gestion de l'information sur la santé.

Membre du Conseil public et présidente du Comité d’inscription, Judy Petersen, insiste, « les infirmières doivent savoir qu’elles possèdent toutes les qualités requises pour contribuer de manière essentielle au travail réalisé par l’Ordre. » Elle a résumé son expérience au sein du Conseil en trois mots : engagement, contribution et collégialité.

Votre soutien est essentiel

Les infirmières qui envisagent de présenter leur candidature pour siéger à un comité ou se présenter aux élections du Conseil ont besoin du soutien de leur employeur. Être membre du Conseil ou d’un comité signifie qu’il faut s’engager en donnant de son temps, mais aussi être disponible pour des déplacements. En retour, les infirmières acquièrent de l’expérience, des connaissances et des compétences qu’elles réinjectent dans leur carrière.

Si vous connaissez une infirmière qui voue une véritable passion pour son métier et qui aurait le profil idéal pour siéger au Conseil ou à l’un de nos comités, encouragez-la alors à lire le numéro de septembre de L'excellence et commencer le processus de mise en candidature ou encore envisager de se présenter aux élections dès aujourd’hui.

haut de page

Les Infirmières Doivent Se Conformer Aux Normes De L’ordre

Les politiques de votre lieu de travail favorisent-elles la capacité de l’infirmière à prodiguer des soins les plus sécuritaires possible conformément aux normes d’exercice de la profession infirmière? Nos normes d’exercice sont axées sur le patient et aident les infirmières à prodiguer des soins infirmiers sécuritaires et éthiques aux Ontariens. Lorsque les politiques organisationnelles sont en harmonie avec les normes, les infirmières savent alors qu’elles prodiguent des soins sécuritaires et de qualité aux patients. S’il est attendu des infirmières qu’elles respectent les politiques de l’employeur, c’est envers les patients qu’elles ont avant tout une responsabilité. Leur exercice doit satisfaire aux exigences législatives et aux normes d’exercice de l’Ordre.

Les normes d’exercice de l’Ordre décrivent les attentes à l’égard des infirmières exerçant en Ontario. Nous les avons élaborées en tenant compte de l’exercice infirmier, du contexte social et des soins de santé, de recherches approfondies, des lois pertinentes et des données probantes sur les pratiques exemplaires.

Afin de déterminer dans quelle mesure vos politiques affectent le personnel infirmier de votre établissement, demandez à vos décideurs et responsables des politiques de se poser les questions suivantes :

  • Savez-vous en quoi consistent les normes d’exercice de l’Ordre?
  • Les normes d’exercice de l’Ordre ont-elles été prises en compte lors de l’élaboration des politiques organisationnelles?
  • Les infirmières disposent-elles des outils nécessaires pour appliquer les normes de l’Ordre dans le cadre de leur exercice?
  • Les politiques du lieu de travail contredisent-elles les normes de l’Ordre? Si oui, pourquoi? Que faudrait-il faire pour les harmoniser avec les normes de l’Ordre?
  • Quelles seraient les conséquences pour votre organisation et votre personnel si vous forciez les infirmières à se conformer à une politique qui serait en contradiction avec les normes d’exercice de l’Ordre?

Prendre des mesures pour harmoniser vos politiques avec les normes d’exercice de l’Ordre permettrait de créer un milieu de travail positif et de qualité, propice à des soins sécuritaires et éthiques pour les patients. C’est une question de sécurité publique.

Vous pouvez trouver toutes nos normes d'exercice sur la page http://www.cno.org/fr/exercice-de-la-profession/normes-et-directives-professionnelles/.


Le moment est bientôt venu de renouveler votre adhésion

La période de renouvellement annuel de l'adhésion débutera au mois de novembre. Une fois la période de renouvellement annuel de l'adhésion ouverte, les infirmières en seront avisées par courriel, ainsi que sur nos pages de médias sociaux et dans L’excellence. Les infirmières auront jusqu’au mardi 31 décembre 2019 pour renouveler leur adhésion. Les infirmières ne doivent pas oublier qu’elles doivent renouveler leur adhésion auprès Ordre chaque année pour pouvoir continuer d'exercer la profession infirmière en Ontario.

Même si le renouvellement de l’adhésion n’a lieu qu’une fois par an, les infirmières sont tout de même tenues de maintenir leurs renseignements à jour durant toute l’année. Elles doivent actualiser tout changement de leurs coordonnées, de leur adresse professionnelle ou de leur lieu d’exercice, ou tous autres permis professionnels ou certificats d’inscription qu’elles détiennent dans les 30 jours suivant le changement. Les IP doivent également actualiser tout changement afférent à leurs droits dans des hôpitaux et établissements de santé.

Les infirmières peuvent actualiser leurs renseignements rapidement et facilement, en tout temps, en se connectant sur la page « Maintenez votre adhésion ».

haut de page

Prévenir l’abandon des dossiers médicaux en protection contre les atteintes à la vie privée

En vertu de Loi sur la protection des renseignements personnels sur la santé (LPRPS), les dépositaires sont tenus de prendre les mesures nécessaires pour protéger tous les renseignements personnels sur la santé qui leur sont confiés contre toute atteinte à la vie privée. Mais savez-vous ce qui arriverait à ces dossiers médicaux s’il vous arrivait par exemple de partir à la retraite, déménager, prendre un congé de maladie ou décéder de manière fortuite?

La réalité est que les dossiers laissés à l’abandon peuvent donner lieu à des atteintes à la vie privée et empêcher l’accès à des renseignements essentiels sur la santé pour les soins aux patients.

Pour éviter que de telles situations ne se produisent au sein de votre organisation, le Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario (CIPVP) a créé une fiche d’information sur la façon de prévenir l’abandon des dossiers médicaux.

Parmi les recommandations du CIPVP, le besoin de créer un plan de relève qui identifie clairement un successeur et ses responsabilités, ainsi que celles de tout agent (comme dans les installations de conservation des dossiers) participant à la conservation, au transfert et à la destruction des dossiers médicaux. Il est important de revoir et d’actualiser votre plan régulièrement, tout particulièrement lorsqu’un changement de situation se produit, pouvant avoir des répercussions sur le transfert des renseignements sur la santé à un successeur.

Vous pouvez en lire plus sur la protection des renseignements sur la santé dans la norme d’exercice Confidentialité des renseignements personnels sur la santé et dans notre FAQ sur la conservation des dossiers (en anglais seulement).

Si vous avez des questions sur la planification de la succession, veuillez envoyer un courriel au Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario à info@ipc.on.ca.

haut de page

La police peut désormais demander l’accès au dossier médical de personnes disparues dans une situation d’urgence

Depuis le 1er juillet 2019, la police peut effectuer une demande d’urgence d’accès au dossier médical d’une personne disparue.

Un officier de police peut faire cette demande s’il existe des motifs raisonnables de croire que la sécurité d’une personne disparue est menacée et que son dossier médical peut aider à la retrouver. Cette nouvelle loi, en vertu de la Loi sur les personnes disparues, s’applique dans des situations ne présentant pas de suspicion d’activité criminelle et lorsque la personne disparue n’a donné aucun signe de vie aux personnes avec lesquelles elle aurait été normalement en contact.

La demande doit être approuvée par un juge ou le juge de paix et doit indiquer la nature des informations requises.

Si vous avez des questions sur la divulgation de tels renseignements à la police et la façon dont cette nouvelle loi s’applique à votre lieu de travail, veuillez vous renseigner auprès du Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario.

Pour en apprendre plus sur vos obligations redditionnelles relatives à la protection des renseignements personnels sur la santé d’un patient, veuillez lire la norme d’exercice Confidentialité des renseignements personnels sur la santé.

haut de page

Nous sommes sur les réseaux sociaux!

Saviez-vous que l’Ordre a une page active sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram? Suivez-nous pour:

  • des rappels importants (comme la date limite de renouvellement de votre adhésion!)
  • des mises à jour apportées aux normes d’exercice
  • des nouvelles qui touchent l’exercice infirmier
  • savoir quand un nouveau numéro de L’Excellence est consultable en ligne
  • prendre connaissance de changements relatifs aux règlements et à la législation
  • ... et bien plus encore!
haut de page