Quality Practice - A resource for nurses and nurse leaders
  mai 2018 | Volume 17 Numéro 1
www.cno.org | English Imprimer ce numéro 

imensionner 

Utilisez le service de Contrôle de l’adhésion pour vérifier le statut d’inscription d'une infirmière

Les membres suspendus, qui n'ont pas renouvelé leur adhésion annuelle, ont vu leur adhésion expirer le jeudi 19 avril. Ces personnes en ont été avisées par courriel.

Si l'adhésion d'une personne à l'Ordre a expiré, cette dernière devra alors satisfaire aux critères de la remise en vigueur du certificat et payer des frais additionnels pour pouvoir exercer à nouveau en Ontario.

L’exercice de la profession en Ontario avec un certificat suspendu, révoqué ou expiré est une infraction grave. Pour vérifier si les membres du personnel infirmier de votre établissement sont autorisés à exercer, nous vous invitons à utiliser notre service Contrôle de l’adhésion

Contrôle de l’adhésion est un service offert par l'Ordre aux employeurs de personnel infirmier, aux exploitants et à d'autres. Il vérifie rapidement et efficacement le statut d'adhésion des infirmières que vous employez à temps plein ou partiel, à titre occasionnel ou contractuel.

Le service constitue une manière efficace de vérifier le statut d'adhésion de chaque infirmière par téléphone ou par l'entremise de Find a Nurse. Ce service est idéal pour les organisations qui emploient un grand nombre d'infirmières.

Nous encourageons les employeurs à utiliser le service Contrôle de l’adhésion ou Find a Nurse régulièrement. Les récents changements apportés à la législation signifient que notre Tableau public comporte désormais de plus amples renseignements. Par exemple, vous pouvez désormais rechercher une infirmière par des critères de sélection comme les résultats liés aux restrictions d'exercice ou aux audiences.

haut de page

Satisfaire les besoins grandissants : Changements proposés aux frais

Le mois dernier, nous vous avons invités à donner votre avis sur les changements proposés aux frais que les infirmières et les candidates payent à l'Ordre. Nous apprécions les commentaires que nous avons reçus jusqu’ici et nous souhaitons répondre aux excellentes questions que vous avez soulevées. 

Les augmentations des frais proposées concernent le renouvellement de l'adhésion, les nouvelles demandes d'adhésion, l'examen d'autorisation, ainsi que les frais d’annulation de l’examen pour les IAA. Les augmentations ont pour but de permettre à l'Ordre d’assumer les besoins grandissants du contexte réglementaire actuel et de préserver une situation financière saine.

Nous avons conscience que les augmentations des frais ne sont jamais très bien accueillies et que l'augmentation proposée des frais de renouvellement de l'adhésion constitue un changement important. Certains d’entre vous se demandaient à quoi sont destinés vos frais d'adhésion; pourquoi toutes les infirmières et infirmiers de l'Ontario payent les mêmes frais d'adhésion; et pourquoi les frais que vous payez n'incluent pas d'assurance responsabilité professionnelle. Vous trouverez les réponses à ces questions et à d'autres questions à : www.cno.org/faq-fees (anglais). 

Avant que le Conseil ne propose cette augmentation des frais, nous avons envisagé diverses solutions qui permettraient de réaliser des économies de coûts, mais nous avons réalisé que ces solutions entraveraient notre capacité à honorer de manière efficace nos obligations légales à titre d'organisme de réglementation de la profession infirmière en Ontario. En conséquence, cela constituerait un risque pour le public.

Évoluer et se développer
Le travail de l'Ordre a évolué au cours de ces dernières années. Des changements importants ont donné lieu à une augmentation de la charge de travail et des attentes relatives au service de la part du personnel infirmier, du gouvernement, des candidates, des éducateurs et du public. Par exemple, en 2017, nous avons souffert d'une augmentation de 93 pour cent du nombre de plaintes et de rapports que nous avons reçus comparativement aux deux années précédentes.

Nous enregistrons également une hausse du volume et de la durée des appels téléphoniques que nous recevons en ce qui concerne les demandes d'adhésion, les plaintes, les rapports et les demandes générales. Cela a donné lieu à des temps d'attente importants pour les personnes souhaitant joindre l'Ordre par téléphone. Pour parer au problème, nos systèmes téléphoniques sont en cours de refonte. Nous avons également amorcé une automatisation de nos processus opérationnels dans le but de vous offrir un service plus efficace à l'avenir.

Vos commentaires sur les changements proposés aux frais sont les bienvenus. Donnez votre avis sur les changements proposés à www.cno.org/proposed-changes-to-feesLa date limite est le vendredi 1er juin 2018. Avant de prendre une décision finale en juin, le Conseil étudiera tous les commentaires.



Votre avis nous intéresse : Changements relatifs à la prescription de médicaments par les IA

L'Ordre travaille actuellement sur les normes qui serviront de lignes directrices à l'exercice infirmier lorsque les IA auront obtenu l'autorisation de prescrire des médicaments. Pour nous aider à faire cela, nous sollicitons des commentaires sur les normes d'exercice et les responsabilités imputées aux IA qui prescriront les médicaments, ainsi que pour tout le personnel infirmier qui délivre des médicaments.

Faites-nous part de vos commentaires en répondant à ce sondage. La date limite pour répondre à ce sondage est le lundi 14 mai 2018

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter notre page Journey to RN prescribing (anglais). 



Aidez à mettre fin à la crise des opioïdes

La mortalité et la morbidité associées aux opioïdes continuent à augmenter en Amérique du Nord. Étant donné que de nombreuses infirmières ont un rôle à jouer dans la lutte contre cette crise, l’Ordre s’engage à leur fournir les ressources dont elles ont besoin pour favoriser leur prise de décision clinique.

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée a publié des données récentes sur les décès reliés aux opioïdes en Ontario. Il y a eu 1 053 décès reliés aux opioïdes en Ontario entre janvier et octobre 2017. Ce chiffre représente une hausse de 52 p. 100 par rapport aux 694 décès survenus en 2016. En 2017, il y a eu 7 658 visites aux services des urgences reliées à des surdoses d’opioïdes, soit une hausse de 72 p. 100 depuis 2016.

Notre page des ressources (anglais) comprend des liens vers des ressources fondées sur des données probantes qui abordent le traitement du trouble de consommation d’opioïdes et la prescription appropriée d’opioïdes Nous venons d’ajouter trois nouvelles normes de qualité qui ont été élaborées par Qualité des services de santé Ontario :

Ces normes s’inscrivent dans la stratégie adoptée par l’Ontario pour prévenir la dépendance aux opioïdes et aux surdoses d’opioïdes. Mettant l’accent sur la sécurité des patients, les normes énoncent les pratiques de qualité qui s’imposent lorsque l’on soigne des personnes qui ont un trouble de consommation d’opioïdes, et lorsque l’on prescrit des opioïdes pour soulager une douleur aiguë et chronique, surveille leur utilisation et réduit progressivement leur dose.



Exprimez-vous : statut de l’IP au tableau

L’Ordre propose une modification de son règlement administratif, qui traite du langage utilisé au tableau public, Find a Nurse. Le changement prévoit le recours à un langage distinct pour décrire le statut de l’IP qui n’a pas réussi la formation nécessaire pour prescrire des substances contrôlées.

Vous pouvez en apprendre plus sur le changement proposé et soumettre vos commentaires ici. La date limite pour soumettre vos commentaires est le vendredi 1er juin 2018.


Normalisation des IAA à l'échelle nationale

Une initiative de la plus haute importance est en cours afin d'assurer que les IAA de part et d'autre du Canada aient les mêmes compétences de niveau débutant requises pour prodiguer des soins sécuritaires. Pour faire cela, l'Ordre travaille de concert avec neuf organismes de réglementation provinciaux et territoriaux. Le plan est d'améliorer la mobilité du personnel IAA partout au Canada, tout en faisant en sorte que la sécurité du public reste une priorité.

Les trois étapes suivantes se profilent : En premier lieu, nous avons besoin d'une analyse approfondie de l’exercice des IAA débutantes.  Ceci procurera un aperçu pratique de l’exercice des soins infirmiers auxiliaires partout au Canada. Cela identifiera également tous les changements et différences parmi toutes les administrations.

Ensuite, nous aurons besoin de critères d’admission à la profession nationaux pour toutes les IAA du pays. Actuellement, ces critères varient d'une administration à l'autre, mais ils devraient être uniformisés. Avec le soutien d'experts en la matière de part et d'autre du pays, nous utiliserons ce que nous avons appris de l'analyse de l’exercice des IAA débutantes (et d'autres sources de données probantes) afin de mettre à jour les compétences requises.

Enfin, nous utiliserons certaines des compétences pour développer un nouvel examen d’autorisation pour les IAA. 

Le 15 février 2018, un groupe géré par le Conseil canadien de règlementation des soins infirmiers auxiliaires (CCRSIA) a émis une demande de propositions (DP) afin de trouver un fournisseur qui apportera son aide pour ces étapes.

L'objectif du CCRSIA est d'avoir le nouvel examen pancanadien en place d'ici 2022.
Nous avons discuté avec les éducateurs de l'Ontario des programmes de formation d’IAA à propos de nos plans, afin d'avoir des retours sur le temps qui leur serait nécessaire afin de réviser le curriculum. Nous continuerons d'impliquer d'autres intervenants tout au long du projet. 


Nous avons mis à jour deux normes

Nous avons apporté des modifications mineures aux normes d’exercice La prise de décisions sur les interventions et Infirmière praticienne pour que celles-ci concordent avec le changement récent apporté aux actes autorisés à l’IP.  

Nouveauté
Le 1er janvier 2018, les IP ont obtenu l’autorisation d’appliquer des ultrasons sans restrictions. Ces interventions comportent divers objectifs : évaluation de la santé, diagnostic ou prise en charge thérapeutique. L’IP doit aussi s’assurer que des systèmes fiables d’assurance de la qualité existent. À titre d’exemple, l’équipement qu’elle utilise doit produire des résultats exacts.

Ces attentes sont énoncées dans la nouvelle version de la norme pour IP.

De plus, la pratique d’interventions au point de soins au client dans les milieux de travail qui fournissent couramment des services de santé est une attente que toutes les infirmières doivent respecter qui a été intégrée à La prise de décisions sur les interventions.

Motif du changement
Lorsque le champ d’application de l’infirmière change, l’Ordre détermine si des mécanismes de réglementation supplémentaires sont nécessaires pour protéger la population. Par exemple, il étudie les nouvelles attentes liées à l’exercice et élabore un contenu aux fins d’intégration dans les normes d’exercice au besoin.

Début février, nous avons consulté les IP et d’autres intervenants clés pour solliciter leurs commentaires sur les attentes proposées liées à l’application de formes d’énergie. Ces commentaires nous ont permis de peaufiner les nouvelles attentes professionnelles qui sont nécessaires pour favoriser un exercice sécuritaire.

Les nouvelles normes visent à tenir compte de l’exercice actuel et futur. Le Conseil les a approuvées à sa réunion de mars.

Consultez www.cno.org/ip pour en apprendre plus sur les normes et directives professionnelles qui régissent l’exercice de l’IP.  


Marche à suivre pour signaler une atteinte à la vie privée

Le Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario a publié des directives supplémentaires portant sur les informations devant être incluses dans le nouveau rapport annuel que les dépositaires de renseignements sur la santé doivent adresser au Commissaire. Vous pouvez lire les exigences exposées en détail ici (anglais).

Pour en savoir plus sur cette nouvelle obligation de déposer un rapport, veuillez lire notre article dans Des soins de qualité du mois de novembre.

La plupart des employeurs sont considérés comme des dépositaires. Si vous n’êtes pas certaine de votre situation, consultez la norme d’exercice Confidentialité des renseignements personnels sur la santé ou communiquez avec le Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario.

Si vous avez la moindre question sur la marche à suivre pour signaler une atteinte, veuillez communiquer directement avec le Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario.



De nouvelles informations concernant la prescription de Mifegymiso

Santé Canada a augmenté le nombre de jours que Mifegymiso peut être fourni à un client. Mifegymiso peut maintenant être fourni jusqu'à 63 jours à compter de la date de début des dernières menstruations. (Antérieurement, ce nombre se chiffrait à 49 jours.) Le changement se fonde sur une étude des données probantes et de la littérature scientifique.

Les femmes détentrices d’une carte santé valide et d’une ordonnance rédigée par un médecin ou une IP peuvent désormais obtenir Mifegymiso gratuitement aux pharmacies participantes dans l’ensemble de la province. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez lire le numéro d’août de L’excellence et Ce que les IP devraient savoir au sujet de Mifegymiso (anglais). 



Les nouvelles compétences de niveau débutant pour IP sont maintenant en vigueur

Le 1er janvier 2018, de nouvelles compétences nationales pour IP sont entrées en vigueur.
Le Conseil canadien des organismes de réglementation de la profession infirmière (CCORPI) a développé les nouvelles compétences pour IP. Le Conseil examine régulièrement les compétences de niveau débutant et les actualise pour tenir compte de l’exercice actuel des IP.

Nous avons publié les détails des nouvelles compétences en décembre 2016 (page Web en anglais pour le moment) pour donner aux intervenants, notamment les universités, suffisamment de temps pour se préparer. 

Les Compétences de niveau débutant pour infirmières praticiennes sont utilisées dans l’ensemble du Canada et constituent le point de référence sur le plan des connaissances, des compétences et du jugement dont une IP doit faire état pour attester qu’elle exerce la profession de manière efficace, conforme aux normes de sécurité et de déontologie.

L’Ordre, dont la mission est de protéger la population, se sert de ces compétences pour :

  • approuver les programmes de formation des IP
  • évaluer les études des candidates qui demandent l’inscription à titre d’IP
  • approuver les examens d’autorisation d’IP
  • évaluer le maintien de la compétence des IP
  • éclairer le développement des normes d’exercice des IP.

Effectivement, la norme d’exercice Infirmière praticienne tient compte de ces nouvelles compétences. Celles-ci serviront à l’évaluation des programmes de formation d’IP de l’Ontario lors de l’évaluation de ces programmes en 2018.



Quelques faits sur les infirmières : Rapport statistique

L’Ordre a publié son Rapport statistique annuel sur l’adhésion (anglais). Ce rapport présente les données les plus courantes sur nos membres ainsi qu’un aperçu des tendances actuelles en matière d’emploi et de profil démographique de la profession en Ontario. Vous pouvez lire le rapport ici.

Nous avons aussi actualisé notre outil d’interrogation de données (anglais) avec les renseignements issus du renouvellement pour 2017. Servez-vous de l’outil d’interrogation pour créer des tableaux pluriannuels en fonction des données que nous recueillons tous les ans.

L’Ordre s’engage à partager sa connaissance des tendances en matière de ressources humaines infirmières en Ontario. Pour en savoir plus sur nos ressources statistiques ou vous abonner à nos avis statistiques, veuillez consulter : www.cno.org/stats (anglais).



Les IA peuvent maintenant déposer une demande d'adhésion au Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées

Depuis le 15 janvier 2018, les IA peuvent maintenant remplir toutes les parties du dossier de demande d'adhésion au Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH).

Cela inclut la Trousse sur la détermination de l’invalidité (TDI) et la Trousse de révision de l'admissibilité sur le plan médical (TRAPM). Antérieurement, les IA ne pouvaient remplir que certaines sections de ces formulaires.

Pour de plus amples renseignements sur le processus de demande et pour accéder aux Modules d'apprentissage en ligne sur la façon de remplir les formulaires, veuillez visiter le site Web du ministère des Services sociaux et communautaires à https://www.mcss.gov.on.ca/fr/mcss/programs/social/odsp/index.aspx.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la section des FAQ de notre page Ask Practice à www.cno.org/ask (anglais).